stARTT - via Ignazio Pettinengo 72 – 00159 Roma
Tel: +39 06 43580279
Fax: +39 06 60513305
M: info@startt.it

boulevard onirique

année
2015
lieu
ROMA
programme
REGENERATION URBAINE | MUSEE | LOGEMENTS | COMMERCIAL | HOTELS | SERVICES | ESPACES PUBLICS
surface
5 Ha
montant de travaux
90 000 000 euros
maître d’ouvrage
CASSA DEPOSITI E PRESTITI
équipe de projet
urbanisme | architecture
stARTT +NRAU
durabilité
ENERGO
paysage
spaziocchipinti
avec
DOLORES CASASECA FERNANDEZ, DAVIDE ONORATI, SEYITHAN ÖZER, ANDREA VALENTINI
état de projet
CONCOURS
Le projet est la proposition pour le concours du nouveau quartier de la "Cité des Sciences" dans le quartier Flaminio à Rome. La Maitrise d'ouvrage prévoit l'insertion d'un nouveau pôle muséale et d'un établissement pour 2000 habitants sur le site des ex casernes donnants sur Via Guido Reni, près du musée MAXXI.

Le projet vise à articuler le nouveau tissu urbain le long d'un boulevard vert piéton, qui distribue les espaces intimes et de proximité du nouveau quartier, tout en reliant les pôles muséales aux zones urbaines autour. Le seuil entre ville muséale avec ses grands espaces publics et la ville de proximité est représenté par les objets militaires préexistants, transformés en objets oniriques qui contiennent jardins enchantés.

Le boulevard vert. le boulevard guide l’implantation urbaine, et construit la relation visuelle entre San Pietro et les volumes du MAXXI. Le boulevard est pensé comme un ruban vert pour le loisir, contrepoint naturel du passage minerale du MAXXI: de cette manière un chemin dédié à la mobilité douce lie Piazza Mancini aux zones résidentielles de Viale Vignola, avec une succession urbaine de milieux naturels et artificiels.

les objets trouvés. la relation avec la mémoire est affectée à la conservation partielle d'artefacts et de plantations; objets trouvés de la nouvelle trame urbaine, qui délimitent les espaces publics et contiennent les jardins secrets, en travaillant à réaction poétique avec l'architecture contemporaine: une approche pas conservatrice, mais plutôt de suggestion onirique, qui reconnaît la valeur esthétique de leur état d'épaves urbaines colonisé par la nature.

les résidences et le paysage. Les nouveaux volumes sont orientés par rapport au paysage urbain; les bâtiments à cour à la recherche de la relation avec les jardins de proximité, en harmonie avec les tissus voisins historiques; les bâtiments de la tour atteignent les hauteurs de l'environnement construit et visent aux monuments de la ville.

Eco - quartier. Le projet adopte des stratégies de développement durable selon le standard LEED. L'accent est mis sur trois aspects: la durabilité de l'implantation urbaine, l'autosuffisance énergétique des bâtiments et le renforcement des réseaux écologiques.