stARTT - via Ignazio Pettinengo 72 – 00159 Roma
Tel: +39 06 43580279
Fax: +39 06 60513305
M: info@startt.it

AMORI DIVINI

année
2017
lieu
MANN – MUSEO ARCHEOLOGICO NAZIONALE DI NAPOLI (NA)
programme
TEMPORARY EXHIBITION
surface
380 m2
maître d’ouvrage
ELECTA - MONDADORI
architectes
stARTT
avec
Andrea Valentini, Fabio Coletta, Cecilia Rosa, Vittoria Stefanini, Lidia Angelini, Laura Fassio
commissaires de l'exposition
Anna Anguissola, Carmela Capaldi, Valeria Sampaolo, Luigi Gallo
identité visuelle
Tassinari/Vetta
réalisation
Rosario Petrucci s.r.l.
photographies
Gabriele Lungarella
Etat de projet
REALIZE
Le projet expose, dans les espaces du MANN, le Musée national archéologique de Naples, environ 80 œuvres de la période classique gréco-romaine et leurs réinterprétations modernes, qui illustrent les mythes de la transformation des métamorphoses d'Ovide.

La scénographie s'inspire à la structure narrative du texte, où chaque mythe est introduit par le mythe précédent; parfois par analogie de contenu, parfois par identité de forme, parfois en transformant le sujet narré en narrateur. Cette séquence du compte, à «boîte dans la boîte», est traduite par une métaphore spatiale où l'enveloppe de la scénographie est contenue dans l'enveloppe architecturale des salles du musée: lorsque le support d'exposition est gravé, recadré ou plié, l'architecture qui le contient est dévoilé. Les murs indiquent par forme le parcours de visite en alludant à une voute, qui est contenue par les grands voutes sphériques de l'espace du musée. Les revêtements verticaux sont gravés pour accueillir les œuvres dans des vitrines; coupés et pliés pour accueillir des tableaux de grande taille; gravés et rabattus pour signaler la présence d'œuvres d'art de prestige et de qualité particuliers. Enfin, les supports pour les sculptures libres font allusion à des figures zoomorphes, en hommage aux transformations des amours de Zeus.

L'exposition est conçue pour améliorer les qualités du lieu: les couleurs sombres des revêtements verticaux canalisent l'attention sur le sol en révélant au public après des années les mosaïques provenants de Pompéi et Herculanum.

L'exposition montre des œuvres de la Grande-Grèce normalement exposées dans les musées italiens et étrangers (entre autres, l'Hermitage de Saint-Pétersbourg, le Musée du Louvre à Paris, le Musée J. Paul Getty à Los Angeles et le Kunsthistorisches Museum à Vienne).